Les desserts de Noël dans le reste de l’Europe

On revenait dans notre précédent article sur les desserts de Noël typiques de nos régions françaises. Qu’en est-il dans les autres pays européens ?

Le Christmas Pudding en Grande Bretagne :

Ce dessert constitué de mie de pain, de fruits secs, de fruits confits et d’épices est un grand classique des tables de fêtes en Grande Bretagne. Sa préparation fait l’objet d’un vrai rituel, et débute plusieurs mois avant Noël. Oui oui, plusieurs mois ! Le gâteau doit en effet « mûrir » pour développer tous ses arômes. On retrouve également cette tradition dans de nombreuses familles du Calaisis (Calais et ses environs).

 

Le Panettone en Italie :

Qui n’a jamais succombé à une tranche de panettone nature ou recouverte de confiture au petit déjeuner ? Pourtant, cette brioche aux fruits confits, raisins secs et agrumes est traditionnellement consommée le soir du Réveillon en Italie, notamment dans la région de Milan. La présence de levain et la cuisson dans un moule rond et aux bords hauts lui donnent un texture dense mais très moelleuse.

Les ingrédients du Panettone, l'un des desserts de Noël typique en Italie

Les ingrédients du Panettone

Le touron en Espagne :

Le turón est l’équivalent castillan de notre nougat aux amandes, en version plus dure et plus croquante. Il est très apprécié durant le repas de la Nochevieja (le Nouvel An) en Espagne, mais également au Portugal et dans le sud de l’Italie.

Le Stollen en Allemagne et en Autriche :

Décidément, les brioches aux fruits secs ont la côte au moment de Noël! Après le kouglof alsacien et le panettone italien, voici le Stollen. Ses particularités : une forme allongée et la présence de pâte d’amandes. Comme le Christmas Pudding, on le prépare plusieurs semaines voire plusieurs mois à l’avance, pour que les arômes se développent au mieux.

Le Stollen est un des desserts de Noël classiques en Allemagne et en Autriche

Les kourabies en Grèce

Ces petits sablés ronds ou en forme de croissant, saupoudrés de sucre glace et parfumés aux amandes ou à l’eau de fleur d’oranger sont l’un des éléments essentiels du Réveillon orthodoxe en Grèce. On aime le déguster avec du thé ou du café !

Kourabiedes, un des desserts de Noël classique en Grèce

 

Le Kissel en Lituanie:

Encore un dessert de fête peu connu en France, mais incontournable dans les pays d’Europe de l’Est, et notamment en Lituanie. Il s’agit d’un sirop de fruits rouges (airelle, framboise, groseille…) assez épais, et que l’on sert en accompagnement de gâteau de semoule, de faisselle ou de crêpes. C’est frais, délicat, et permet de clore le repas de Noël sur une touche fruitée !

Le Joulutortut en Finlande:

Dernier dessert de Noël de notre sélection: les Joulutortuts. Il s’agit de petits gâteaux de pâte feuilletée en forme d’étoiles, garnis de confiture de pruneaux. Facile et ludique à préparer, le Joulutortuts se prépare en famille et se déguste à la fin du repas de Noël.

Les Joulutorttujas, desserts de Noël traditionnel en Finlande

 

Et vous, quels sont vos traditions en matière de desserts de fête ? Qu’avez-vous prévu de déguster en conclusion de vos repas de fêtes? On attend vos commentaires et les photos de vos réalisations…

 

Images : Pixabay et Wikimedia