Les desserts de Noël en France

Chacune des fêtes du calendrier est emplie de traditions culinaires, qui diffèrent selon les régions et les familles. Et les fêtes de fin d’année ne dérogent pas à cette règle ! Nous vous proposons donc aujourd’hui un petit tour d’horizon des traditions pâtissières françaises de Noël et du Nouvel An.

La bûche de Noël :

C’est le dessert du Réveillon le plus connu et le plus répandu en France. Même si aujourd’hui, les pâtissiers s’amusent à la réinventer de toutes sortes, la bûche de Noël est initialement un gâteau roulé (biscuit génoise + confiture ou crème) recouvert d’un glaçage au beurre. Le tout doit ressembler à une bûche, en souvenir d’une tradition ancienne qui voulait que chaque famille en jette une (une vraie!) dans l’âtre de la cheminée le soir du Réveillon, afin de garantir une année à venir fertile.

Les 13 desserts en Provence :

Depuis plusieurs siècles, dans les familles provençales, on conclut le « gros souper » du 24 décembre par une multitude de petits desserts. L’assortiment est différent selon les habitudes de chaque village, mais on retrouve souvent 13 types de gourmandises différents. Parmi elles, au choix : la pompe à huile (une pâte levée située à mi-chemin entre le petit pain et la brioche, parfumée à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger), des fruits secs (figues, dates amandes, noix, raisins secs…), des fruits confits, des agrumes (oranges, mandarines, cédrats), des fruits frais (pommes, poires, raisins), de la confiture de coings, du nougat, des mendiants (médaillon de chocolat aux fruits secs)… On retrouve ces mêmes gourmandises à la table des fêtes de nombreux autres pays méditerranées.

Le kouglof en Alsace :

Cette brioche aux raisins secs aromatisés au rhum et recouverte d’amandes entières ou effilées est traditionnelle des Réveillons alsaciens. Son moule particulier lui donne une forme unique, reconnaissable entre tous !

Le kouglof, un classique des desserts de Noël

Le moule à Kouglof, reconnaissable entre tous

Les rissoles en Savoie :

Si vous avez la chance de passer votre Réveillon dans les Alpes, vous découvrirez les rissoles, des petits chaussons à la compote de poires. Et pas n’importe quelles poires: des poires de la région, à la chaire blanche et très ferme lorsqu’elle sont crues, mais qui se révèlent fondantes, naturellement sucrées et de couleur rouge une fois cuite et compotées.

Et si on innovait cette année?

Ces desserts sont des classiques de nos Réveillons depuis des années. Et si vous souhaitiez changer des habitudes cette année en matière de dessert de Noël ? Ca tombe bien, car notre Chef Pâtissier Jérémie Runel a imaginé Mon Beau Sapin pour l’occasion! Ce dessert de fête est constitué d’un biscuit Sacher, d’un crémeux au chocolat Ceïba et d’un croustillant praliné, le tout surmonté d’une crème montée à l’eau de fleur d’oranger et de sapins au thé Matcha. Idéal pour surprendre et régaler la famille attablée ! Apprenez toutes les techniques pour le réaliser sans difficulté chez vous, grâce au coffret disponible dans la boutique. Attention, c’est une édition limitée; seulement 100 coffrets sont produits cette année, et plus d’une vingtaine est déjà réservée. Il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde…

Idée cadeau de desserts de Noël: le coffret pâtisserie!

Images : C’est Mon Gâteau et Wikimedia